Lieder Romantiques à Quimper- 10 Août 2017 - Semaine musicale

Semaines musicales de Quimper


Du 10 au 18 Août 2017


Soirée romantique, Liederabend

Jeudi 10 Août à l'orangerie de Lanniron.

Jean-Jacques L'Anthoën, baryton
Adam Laloum, piano



Programme :
Ludwig Van Beethoven : An die Ferne Geliebt
Robert Schumann : Diechterliebe


Splendide cadre naturel que cette grange aménagée dans le manoir de Lanniron à Quimper, dans un parc à la végétation exubérante près de l'Odet, large et majestueuse rivière où la mer remonte jusqu'à la ville avant de se retirer dans le mouvement incessant des marées.
On se gare dans une clairière, on longe une allée encadrée d'hortensias bleus et plantées d'arbres rares, avant de découvrir le manoir puis cette grange où le festival "semaine musicale de Quimper" organisait sa première et brillante soirée.






Adam Laloum, jeune pianiste Français, à présent célèbre dans le monde entier, notamment pour son touché romantique et lumineux et son interprétation délicate des compositeurs du 19ème, souvent comparé à Clara Haskil, modeste et rempli d'humour, était l'invité de France Musique le matin même. Il y parlait de ce concert du soir à Quimper où il serait "simple" accompagnateur, rôle qu'il joue volontiers avec beaucoup de plaisir, ses références contemporaines étant d'ailleurs les brillants Helmut Deutsch et Malcolm Martineau, pianistes qui donnent leurs lettres de noblesse à cet art délicat qui valorise le chanteur en dialoguant avec lui, en soulignant les traits importants du Lied, en donnant avec lui, un sens au poème chanté.

Hier soir, il nous a donné son propre concert en plus de ces Lieder admirablement accompagnés, en nous offrant en fin de première partie, un Impromptu de Schubert particulièrement chantant, qu'il a magistralement interprété. Un pur bonheur dans cette belle "salle" au sol de grandes dalles et aux murs de pierres naturelles nue, au très haut toit de poutres, qui offre une acoustique tout à fait satisfaisante et un très joli cadre.



Je ne connaissais pas le baryton breton Jean-Jacques L'Anthoën et il gagne à l'être. Il a un beau timbre, une prononciation allemande parfaite, une très belle projection et un grand sens de l'interprétation : ses nuances épousent parfaitement l'évolution des deux cycles de Lieder, il exprime physiquement ce qu'il chante et sa maitrise de la technique du Lied est impressionnante. On peut parfois regretter quelques aigus un peu en force et un manque de legato sur certains passages difficiles mais pour l'essentiel, il a fait forte impression, encouragé et porté par l'efficacité de son ami Adam Laloum.


Ci-dessous, vidéo des Dichterliebe
Festival "Les pages musicales de Lagrasse" édition 2015
Baryton: Jean-Jacques L'ANTHOEN
Piano: Adam Laloum
https://www.youtube.com/watch?v=8UkBe1XCAtI




Voilà deux jeunes trentenaires, un très beau couple, qui nous ont offert une très belle soirée de gala qu'il faut saluer comme il se doit en remerciant les organisateurs de ce Festival qui confirme chaque année son renouveau et sa qualité.









Les plus lus....