News Opera - semaine du 5 au 10 Février 2018

News opéra – semaine du 5 au 10 février- Actualités de la semaine



  • C’est finalement Sondra Radvanovsky qui aura assuré toutes les séances du Ballo in maschera (Verdi) à Paris, opéra Bastille en janvier et en février. Anja Harteros, attendue les 3, 6 et 10 février a annulé ses prestations. Etonnante soprano Canadienne que j’ai réécoutée avec une certaine fascination pour la deuxième fois, dans ce rôle d’Amelia, dont elle donne une interprétation personnel et remplie d’émotions. Et quelle technique fabuleuse. Son prochain rendez-vous, Andrea Chénier (Giordano) à Barcelone, au Liceu, verra sa première confrontation avec Jonas Kaufmann, habitué du rôle. Attirant...mais très cher, le Liceu ayant fait grimper les prix pour le ténor super star.

Sondra Radvanovsky en Amelia, ONP Bastille.
  • Anja Harteros de son côté a assuré une brillante tournée avec son interprétation extraordinaire des Wesedoncks Lieder de Wagner, rendant visite à Paris à la Philharmonie en janvier. Ses prochains engagements seront de nouveau à Munich, “chez elle”, en Amelia du Ballo in Maschera, avec le ténor français Jean-François Borras en Riccardo et, comme à Paris, Simone Piazzola en Renato (espérons qu’avec l’acoustique plus favorable de Munich, il s’en sortira mieux qu’à la Bastille où il n’a jamais paru maitriser son rôle).
Anja Harteros à la Philharmonie de Paris


  • Sonya Yoncheva qui a triomphé (mais ne m’a pas totalement convaincue lors de la retransmission que j'ai vue...) en Tosca au MET dans la mise en scène un peu surannée de MacVicar, se lance dans la foulée dans la promotion de son CD, sorti le 2 février chez Sony Classical, “l’album Verdi”, sur lequel je reviendrai dans les détails. Elle a déjà donné un concert “Verdi” à Genève. Star incontestable de la saison, elle devrait enchainer avec un retour au MET pour la Bohème (avec Michael Fabiano) puis pour Luisa Miller (avec Piotr Beczala et Placido Domingo). Espérons que la pression médiatique ne lui fasse pas perdre de vue l’importance d’avancer pas à pas dans un métier où la voix est un instrument fragile...Ces deux dernières prestations seront retransmises au cinéma en direct du MET.
Verdi Album 
  • Jonas Kaufmann et Diana Damrau ont entamé leur tour de chant “Italianisches Liederbuch” d’Hugo Wolf avec Helmut Deutsch au piano par Baden Baden (Festspielhaus), Munich (Philharmonie) puis Berlin (Philharmonie). Triomphe partout, public enthousiaste, commentaires favorables des critiques dont certains ironisent sur le fait que Wolf aura eu davantage de public durant ces deux semaines de tournée de stars que durant toute l’existence de son oeuvre. Ils seront à Paris à la Philharmonie le 14 février. A suivre : le 8 à Hamburg (Elbphilharmonie), le 10 à Frankfurt, (Alte Oper), le 12 à Vienne (Musikverein), le 14 à Paris, (Philharmonie), le 16 à Londres (Barbican), le 18 à Essen (Philharmonie), le 20 à Luxembourg (Philharmonie), le 22 à Budapest (Müpa), le 24 à Barcelone (Palau de la musica). On y reviendra... Pour ceux qui lisent l’anglais, je mets en lien une belle analyse de Karin Jacobs-Zander sur le concert de Berlin (Philharmonie). (http://kultur24-berlin.de/italienisches-liederbuch-mit-jonas-kaufmann/) De Barcelone au Palau, Kaufmann devrait enchainer avec Andrea Chénier au Liceu pour trois séances, les 9, 12 et 15 mars
Helmut Deutsch- Diana Damrau - Jonas Kaufmann 

  • Anna Netrebko après une éblouissante prise de rôle en Adriana Lecouvreur à Vienne puis un Andrea Chénier à la Scala, où elle a triomphé en Maddalena de Coigny (mais ne m’a pas convaincue, venant après l'éblouissante prestation d'Anja Harteros...), devrait également faire un tour à Paris pour trois séances de la Traviata avec Placido Domingo, l’affiche la plus excitante de ce début d’année 2018. Espérons qu’elle tiendra ses promesses, j’y serai le 21 février. Anna Netrebko est attendue ensuite au MET pour une prise de rôle dans Tosca, deuxième série de représentations de la nouvelle production de David MacVicar. Hélas, pour le moment, pas de retransmission annoncées... Cette Tosca verra aussi le retour de Marcelo Alvarez qui a beaucoup annulé depuis juillet dernier mais semble à présente en forme.
Anna Netrebko - Jonas Kaufmann - ROH 2008
  • Don José (Carmen) est l’un des rôles actuels des ténors lyriques qui veulent se faire un tout petit peu ténor dramatique : prise de rôle récente pour Joseph Calleja (à San Francisco), Piotr Beczala (à Vienne) et Francesco Meli (Londres, ROH en ce moment)

  • Cavaradossi (Tosca) est l’autre rôle “prise de risque pour ténor lyrique”, dans lequel se sont lancés ce mois, Vittorio Grigolo (MET) et  Joseph Calleja (Londres ROH). Je n’ai entendu que le Cavaradossi de Grigolo et je n’ai pas vraiment aimé son style. Très en force, ultra vériste, avec des moyens et une technique trop sommaire pour ce rôle complexe et très évolutif au cours de l’opéra. Limite caricatural pour moi... J’espère entendre celui de Calleja qui doit être, à l’inverse, un modèle de douceur et de lyrisme, peut être un peu trop...

  • Et puisqu’on parle de Joseph Calleja, le ténor maltais, rappelons qu’il a sorti également un CD Verdi récemment chez Decca qui symbolise sa volonté d’élargir son répertoire de ténor lyrique. J’y reviendrai.
CD Verdi Joseph Calleja


  • Juan Diego Florez a fait sa prise de rôle en Hoffmann (les Contes) à Monte Carlo en trois petites séances. J’ai plutot aimé mais son interprétation reste controversée et j'avoue avoir mille fois préféré la récente prestation de Vittorio Grigolo à Londres. Est-ce un rôle pour sa (belle) voix légère ? Programme allégé pour le ténor Péruvien qui préserve sa vie de famille et reviendra en mars à la Scala pour Orphée et Euridice avant de poursuivre sa tournée de concerts qu’il a entrepris depuis septembre pour la promotion de son CD Mozart : prochains rendez-vous en avril à Hambourg puis à Dusseldorf.
Juan Diego Florez en Hoffmann à Monte Carlo


  •        Ludovic Tézier, après avoir été sacré “meilleur baryton verdien au monde” par Stéphane Lissner lors de la soirée de l’AROP présentant sa nouvelle saison, où Tézier fera sa prise de rôle scénique dans Simon Boccanegra, poursuit un début d’année 2018 bien remplie : à un Don Giovanni réussi à Vienne en janvier, succédera un Alphonse dans la Favorite à Munich aux côtés de Clémentine Margaine.

Ludovic Tézier et Luca Pisaroni- Don Giovanni - Vienne





Retransmissions disponibles en ce moment sur BBC3 que je vous recommande : le Trovatore (MET) notamment pour les très belles prestations de Anita Rachvelishvili (Azucena), Yonghoon Lee (Manrico) et Quinn Kelsey (di Luna) - Cav/Pag (MET) avec Roberto Alagna dans les deux rôles, Thais (MET) avec Ailyn Perez, Gérald Finley et Jean-François Borras.


-       A partir du 10 février, l’Elixir d’Amour (Donizetti) avec Pretty Yende et Mattthew Polenzani. http://www.bbc.co.uk/programmes/b006tnpy/episodes/player

Les plus lus....