Articles

Affichage des articles du février 15, 2019

La fin de l'innocence : Il Primo Omicidio de Scarlatti, Jacobs à la baguette et Castelluci à la scène pour une transfiguration de l'oratorio

Image
Il Primo Omicidio ovvero Caino


Oratorio à six voix (1707) de Alessandro Scarlatti
Direction musicale René Jacobs Orchestre B’Rock Orchestra Mise en scène, décors, costumes & lumières Romeo Castellucci

Jeudi 14 février 2019 -  Opéra Garnier.
Dans son programme artistique, Stéphane Lissner avait prévu quelques entrées au répertoire d’œuvres jusque-là ignorées par la grande maison. Cet oratorio de Alessandro Scarlatti (à ne pas confondre avec son fils Domenico compositeur prolixe de fameuses sonates au clavier), m’était totalement inconnu en dehors de l’écoute d’un enregistrement et il ne me paraissait pas évident d’en faire une œuvre de scène qui capte l’attention dans une salle aussi grande que celle de l’opéra Garnier. L’oratorio aurait été donné pour la première fois à Venise en 1707, sans doute à l’occasion du Carnaval et sans doute dans un lieu privé, donc lui gardant un caractère intimiste en relation avec les petites formations vocales et orchestrales alors prévues par le comp…