Articles

Affichage des articles du mars, 2019

Jakob Lenz (Rihm) par le Balcon et Maxime Pascal : un coup de poing magistral !

Image
Jakob Lenz Wolfgang Rihm (création en 1979 à Hambourg) Livret de Michael Fröhling, d'après la nouvelle de Georg Büchner "Lenz"
Direction musicale : Maxime Pascal Mise en scène et création vidéo :  Nieto Vincent Vantyghem (Jakob Lenz),  Damien Pass (Oberlin),  Michael Smallwood (Kaufmann) Chœur : Parveen Savart (soprano), Léa Trommenschlager (soprano), Elise Dabrowski (mezzo-soprano), Emmanuelle Monier (mezzo-soprano), Florent Baffi (basse), Andriy Gnatiuk (basse) Trois enfants : Bérénice Arru, Gaspard Cornu-Deyme, Georges Geyer Orchestre : Ghislain Roffat (clarinette/clarinette basse), Guillaume Gerbaud (hautbois), Paul Atlan (hautbois/cor anglais), Julien Abbes (basson/contrebasson), Henri Deléger trompette, Jean-Charles Dupuis/trombone, Alain Muller (clavecin), Benoît Maurin (percussions), Askar Ishangaliyev (violoncelle 1), Elisa Huteau (violoncelle 2), Myrtille Hetzel (violoncelle 3)
Production : Le Balcon
Séance du 29 mars 2019 à l’Athénée Théâtre Louis Jouvet


Ceux qui on…

Le Postillon de Lonjumeau (Adam) à l'Opéra Comique - Opérette plus qu'opéra, sans grand relief mais très belle distribution !

Image
Le Postillon de Lonjumeau D'Adolphe Adam Livret de d'Adolphe de Leuven et Léon-Lévy Brunswick Direction musicale : Sébastien Rouland  Mise en scène : Michel Fau  Décors : Emmanuel Charles  Costumes : Christian Lacroix  Chapelou / Saint-Phar : Michael Spyres  Madeleine / Madame de Latour : Florie Valiquette  Le marquis de Corcy : Franck Leguérinel  Biju / Alcindor : Laurent Kubla  Rose : Michel Fau  Choeur Chœur accentus /  Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie 
Le Postillon de Lonjumeau, exhumé après une longue disparition par l’Opéra Comique, relève davantage de l’opérette que de l’opéra par la légèreté de ses thèmes et la frivolité d’une musique qui peine à dépasser les accords « basiques » et tourne autour de son grand air, « qu’il était beau le Postillon de Lonjumeau » dont la postérité a fini par faire un air unique permettant aux plus audacieux ténors de démontrer leur capacité à sortir à pleine voix quelques contre-ré et même, au final, un contre-mi. L’intrigue de vau…

La Forza del destino du 24 mars 2019 à Londres, entre dans l'Histoire des grands exploits lyriques

Image
La Forza del destino Giuseppe Verdi
Livret : Francesco Maria Piave
Mise en scène : Christof Loy
Séance du 24 mars 2019 au Royal Opéra House  Direction musicale : Antonio Pappano Leonora : Anna Netrebko  Alvaro : Jonas Kaufmann  Don Carlo di Vargas : Ludovic Tézier  Padre Guardiano : Ferruccio Furlanetto  Fra Melitone : Alessandro Corbelli   Preziosilla : Veronica Simeoni  Marquis of Calatrava : Robert Lloyd  Royal Opera Chorus Orchestra of the Royal Opera House

Cette Forza del destino était très attendue pour toute une série de raisons : prise de rôle d'Anna Netrebko en Leonora, retour d'un ticket gagnant qui avait marqué les esprits à Munich avec la confrontation Jonas Kaufmann-Ludovic Tézier, direction musicale d'Antonio Pappano avec son génie pour créer des ambiances inoubliables avec quelques monstres sacrés. Rappelons que Kaufmann et Netrebko n'ont chanté qu'une fois ensemble sur scène : lors d'une Traviata à Londres en 2008 pour quelques séances (Netrebko …

Munich : nouvelle saison 2019-20

Image
Munich : nouvelle saison 2019-20

L'audace et la tradition, dans l'excellence...La nouvelle saison de l’un des Opéras les plus recherchés au monde, s’annonce, comme d’habitude et pour cette dernière saison dirigée par le tandem Nikolaus Bachler et Kiril Petrenko, audacieuse, novatrice tout en garantissant un nombre impressionnant d’opéras du répertoire dans des mises en scène classiques et modernes, anciennes ou récentes, avec des distributions souvent exceptionnelles, toujours de bonne qualité. Son titre : Kill your darlings. Et il y en a comme toujours pour tous les goûts, en reprise comme en nouvelle production : du baroque à la création contemporaine en passant par Mozart, Rossini, Donizetti, Verdi et Puccini, Wagner bien sûr mais aussi Strauss et bien d’autres encore. Les stars les plus prestigieuses et les plus recherchées sont également de la partie : à commencer par l’enfant du pays que Munich se félicite d’avoir à la maison, Jonas Kaufmann, tout comme d’ailleurs la trop…

Nouvelle saison de l'ONP : le Ring et une pluie d'étoiles.

Image
Nouvelle saison de l’Opéra de Paris 2019-20

L'annonce de la nouvelle saison de l’Opéra de Paris fait immédiatement frémir la blogosphère lyrique ce qui est bien normal pour les fanatiques d’opéras que nous sommes : Paris offre deux salles prestigieuses parmi les scènes internationales de référence et même si l’ère Lissner fait grincer bien des dents du fait des metteurs en scène choisis, elle en satisfait beaucoup d’autres, dont je suis. J'essaierais de donner ici quelques indications au regard de ce que je connais et de ce que j'apprécie.
L’événement numéro un, c’est le retour du Ring, la tétralogie de Wagner. L’événement était annoncé depuis trois ans, on savait qu’il serait conduit par Philippe Jordan, directeur musical de l’ONP, qui dirigeait également le précédent Ring (2012) ainsi que celui qui débute aujourd’hui même au MET. Il a ses fanatiques et ses détracteurs. Je me situe dans un entre-deux : je l’apprécie dans Strauss, moins dans Wagner, beaucoup moins dans verd…