La nouvelle saison 2018-19 de Munich -

La nouvelle saison 2018-19 de Munich



Dès ce matin, 18 mars, à l’opéra de Bavière, Nikolaus Bachler et Kiril Petrenko présentaient la nouvelle saison devant un parterre de spectateurs fidèles et attentifs.



Et comme d’habitude les annonces n’ont pas déçu un public qui s’internationalise de plus en plus, mettant décidément Munich à la pointe de ce qui se fait de mieux à l’opéra en ce moment.
Car la direction sait alterner des nouvelles productions alléchantes et variées, avec de multiples reprises du répertoire, aux distributions prestigieuses même pour deux ou trois séances.
Et puis il faut bien le dire, la différence entre Munich et toutes les autres maisons d'opéra, c'est qu'ils ont ce que Petrenko a appelé "la paire de rêve", Jonas Kaufmann et Anja Harteros, à domicile....D'autant qu'à voir leur programme, ils sont bien décidés à chanter le plus souvent possible à Munich, où l'ambiance musicale est exceptionnelle. Jonas Kaufmann sera quand même au MET, à Londres et à Paris lors de la prochaine saison et sans doute ailleurs encore...

Nouvelles productions et certaines reprises formeront le programme toujours passionnant du festival d’été 2019 qui du 1er au 31 juillet proposera tous les soirs des représentations variées, avec toujours, le top de la distribution.

Savoir à la fois offrir à chacun ce qu’il recherche – du baroque  à la création contemporaine, en passant par Mozart, Verdi, Wagner, Puccini, Donizetti et j’en oublie, c’est l’art de la maison de Bavière dans laquelle on retourne avec plaisir chaque année.

Parmi les nouvelles productions, la locomotive et présentée comme telle par un Petrenko qui tenait beaucoup à diriger l’un des plus grands Verdi avec cette équipe “de rêve”, Otello avec Jonas Kaufmann, Anja Harteros et Gerald Finley en 6 représentations en novembre et décembre et deux reprises en juillet. 
La mise en scène sera assurée par Amélie Niermeyer qui avait fait à Munich également, celle de la Favorite. 

Suivra l’assez rare  “Die verkaufte Braut” de  Smetana mis en scène par David Bösch
Avec Christine Karg, Pavol Breslik, Gunther Groissböck (Max Ophüls en avait tiré un film dans les années 30).


La fiancée vendue de Max Ophuls


Puis on enchainera avec une création contemporaine du “Karl V” de Ernst Krenek (1933) mise en scène de la Fura dels Baus, avec là aussi une très belle distribution qui fait référence : Bo Skovhus, Anne Schwanewilms, Gun-Brit Barkmin, Okka von der Damerau. Drame en musique sérielle qui évoque la vie de Charles Quint, c'est un mélange de genres avec théâtre, opéra, pantomime, cinéma.

Les autres nouvelles productions seront tout aussi intéressantes, que ce soit dans le répertoire baroque avec Haendel et Gluck (avec là aussi, ce qu’on fait de mieux dans ces rôles avec Franco Fagioli, Alice Coote ou Dorothea Röschmann.) ou dans le répertoire du 20ème siècle avec une nouvelle Fanciulla (et encore une très bonne distribution avec l’étonnant baryton suédois John Lundgren, l’incontournable Anja Kampe qu’on voit, avec plaisir, un peu partout désormais dans des rôles importants de Lady Macbeth de Mzensk à Fidelio), ou le très attendu “Salomé” qui sera incarné par Marlis Petersen, inoubliable Lulu dans la dernière production de Munich (notamment) et l'on retrouvera Pavol Breslik. Pour finir un couplage entre le Iolanta de Tchaikovski et le très rare Mava de Stravinski qui devrait là aussi rassembler les suffrages et attirer les curieux.
Petrenko dirigera Salomé et Otello, ainsi que la reprise de Fidelio avec Anja Kampe et Jonas Kaufmann, celle des Meistersinger et celle de Parsifal.

Parmi les chefs d’orchestre on retrouvera des habitués de Munich comme Asher Fisch, Constantin Trinks, Dan Ettinger, Simone Young, Bertrand de Billy, Daniele Calegari. Il reste à étudier de plus près les choix en la matière.

La marque de fabrique de Munich, c’est aussi cette incroyable variété de reprises qui permet à chacun de trouver son bonheur, y compris parmi les opéras les plus demandés comme Tosca, la Traviata, Carmen, Les noces de Figaro ou la Flûte enchantée. Cela permet aussi de voir des productions des saisons précédentes dans à peu près la même configuration de stars, comme les Vêpres Siciliennes, Il Trittico, Arabella ou avec une autre distribution totale ou partielle mais qui reste de très haut niveau global : Turandot, Norma, Andrea Chénier, Tannhauser et bien d’autres encore.

A noter qu’on verra :
Jonas Kaufmann dans Otello (novembre-décembre) et dans Fidelio (janvier) d’une part, dans les deux reprises des Meistersinger de juillet (27 et 31) lors du festival. La séance du 27 juillet sera retransmise en plein air sur la place devant l'opéra et en livestream gratuit pour tout le monde.

Jonas Kaufmann dans Meistersinger

Sonya Yoncheva chantera deux (!) séances d'une reprise de Norma.
Sondra Radvanovski et Edita Gruberova alterneront dans une reprise de Roberto Devereux de Donizetti (préférer Sondra Radvanovski qui est un “must” dans ce rôle).
Anja Harteros reviendra aussi pour les reprises de Tosca (Stefano La Colla en Cavaradossi), d'Arabella, d'Andrea Chénier (Stefano la Colla en Chénier) 
Anja Harteros dans Tosca

Ermonella Jaho sera de la reprise d'Il Triticco et de Madame Butterfly,
Nina Stemme viendra pour celle de Parsifal et celle de Turandot en alternance avec Anna Pirozzi qu'on aura aussi dans la reprise de Nabucco..
Pavol Breslik en plus du Smetana et de Salome, reprendra Nemorino dans l’Elixir d’amour avec Pretty Yende.
Ludovic Tézier sera de la reprise des Noces de Figaro (il alternera avec Mariusz Kwiecień) et sera Wolfram von Eschenbach dans celle de Tannhauser.
Simon Keenlyside sera Don Giovanni (Stanislas de Barbeyrac en Don Ottavio et Alex Esposito en Leporello) et Rigoletto.
Joseph Calleja sera Don José (avec la Carmen de Gaelle Arquez) et Pollione.
Le Trovatore (reprise de la production de Py) aura une très intéressante distribution aussi avec Jamie Barton et Russel Thomas qu'on entend rarement en Europe (hélas !).
C’est l’excellente Adrianne Pieczonka qui succèdera à Anja Harteros dans la reprise du Bal masqué (passionnante dans ce rôle à mon avis) avec Wookyung Kim et Georges Pétéan ainsi que la fidèle Okka Von Damerau que l’on voit, comme tous les ans, dans de nombreuses productions munichoise, avec plaisir à chaque fois....
Anja Kampe sera Fidelio avec Kaufmann (ce qui leur rappellera des souvenirs....) et Senta dans le Hollandais avec Bryan Terfel (et une distribution globalement très bonne, c’est une production que j’ai vue à Munich et qui vaut le déplacement)


Klaus Florian Vogt sera Tannhauser dans la reprise de la mise en scène de Castelluci (voir ma critique) et Walther dans les Meistersinger pour les séances de Septembre.


-



A noter également
un récital de Liederabend d'Anna Netrebko le 17 juillet 2019 (pendant le festival de Juillet 19 donc), avec Malcolm Martineau au piano : Lieder von Sergej W. Rachmaninow, Nikolai A. Rimski-Korsakow et Peter I. Tchaikowski


La liste des nouvelles productions :
Giuseppe Verdi
Otello
Musikalische Leitung: Kirill Petrenko
Inszenierung: Amélie Niermeyer
Mit Jonas Kaufmann, Anja Harteros, Gerald Finley

Bedřich Smetana
Die verkaufte Braut
Musikalische Leitung: Tomáš Hanus
Inszenierung: David Bösch
Mit Christiane Karg, Pavol Breslik, Günther Groissböck


Giacomo Puccini
La fanciulla del West
Musikalische Leitung: James Gaffigan
Inszenierung: Andreas Dresen
Mit Anja Kampe, Brandon Jovanovich, John Lundgren

Christoph Willibald Gluck
Alceste
Musikalische Leitung: Antonello Manacorda
Inszenierung: Sidi Larbi Cherkaoui
Mit Dorothea Röschmann, Charles Castronovo, Michael Nagy

Richard Strauss
Salome
Musikalische Leitung: Kirill Petrenko
Inszenierung: Kryzsytof Warlikowski
Mit Marlis Petersen, Wolfgang Koch, Michaela Schuster, Wolfgang Ablinger-Sperrhacke

Georg Friedrich Händel
Agrippina
Musikalische Leitung: Ivor Bolton
Inszenierung: Barrie Kosky
Mit Alice Coote, Franco Fagioli, Elsa Benoit, Iestyn Davies

Igor Strawinsky / Peter I. Tschaikowsky
Mavra/Iolanta
Produktion des Opernstudios

Liste des reprises :
Beethoven: Fidelio
Bellini: Norma
Bizet: Carmen
Donizetti: L'elisir D'amore
Donizetti: Lucia Di Lammermoor
Donizetti: Roberto Devereux
Giordano: Andrea Chénier
Humperdinck: Hänsel Und Gretel
Janáček: Aus Einem Totenhaus
Janáček: Jenůfa
Mozart: Così Fan Tutte
Mozart: Don Giovanni
Mozart: Die Entführung Aus Dem Serail
Mozart: Le Nozze Di Figaro
Mozart: Die Zauberflöte
Puccini: La Bohème
Puccini: Madama Butterfly
Puccini: Tosca
Puccini: Il Trittico
Puccini: Turandot
Strauss, R.: Arabella
Tschaikowski: Eugen Onegin
Verdi: Un Ballo In Maschera
Verdi: Nabucco
Verdi: Rigoletto
Verdi: La Traviata
Verdi: Il Trovatore
Verdi: Les Vêpres Siciliennes
Wagner: Der Fliegende Holländer
Wagner: Die Meistersinger Von Nürnberg
Wagner: Parsifal

Wagner: Tannhäuser



Les plus lus....

Ô Paradis - Jonas Kaufmann - concert à Munich - 10 décembre 2017